Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour moi, l’exercice le plus redoutable est de parler d’un être tant aimé, admiré que je considère comme Modèle au risque du dérive  vers l’idolâtrie, interdit par ma religion l’Islam. D’ailleurs, l’objectif de ce blog est de rester aussi longtemps que possible  dans l'objectif. Même si je suis l’auteur principal  qui essaie de garder toujours sa liberté en évitant biensûr la personnalisation, vous me pardonnerez de trahir cette règle pour parler exceptionnellement de mon père et son Institut privé.

0244A.jpg

Originaire de Ourossogui, dans la région de Matam (Sénégal) et des parents Alpoulaar, mon père cadet dans sa petite famille et seul à faire des études respectivement à Matam, au lycée Faidherbe de Saint louis et au lycée Blaise Diagne de Dakar où il obtiendra son Baccalauréat avant de faire ses études supérieures à l'Université de Dakar à la faculté des Sciences Juridiques et Economiques. En 1981, il décroche sa Licence en Sciences Economiques. 

IMG0243A

Il va se lancer dans la profession libérale avec quelques amis pour la création d’un Collège privé (cours moyens secondaires de 6e à la 3e) au cœur du Baol à Diourbel  en face de la gouvernance dénommé Cheikh Fall Bayou Gor (CFBG). Il y assumera jusqu’à présent la fonction Principal avec ses débuts comme professeur de Mathématiques pour finalement delaisser pour des raisons personnelles envue de se concentrer au rôle du chef d’Etablissement.

En 2013 l’Ecole fêtera ses 25 ans d’existence incha alha. Pour sa place actuelle, je reconnais l’école a perdu son rang par rapport à ses débuts que je considère comme l'Age d'or pour diverses raisons :

Pionnier dans ce domaine, d’autres écoles vont suivre Paul XI, Assane Ndiaye …;

Des parents ne peuvant plus payer la scolarité de leurs enfants, avec la situation économique difficle malgré la qualité de l’enseignement des instituts privés 

Enfin cette réforme du gouvernement éliminant le concours d’entrée en 6e. Du coup c’est la ruée vers écoles publiques qui se sont multipliées avec le régime de l’alternance nous le reconnaissons, malheureusement avec un corps professoral non qualité, inexpérimenté, composé des volontaires et vacataires qui réduit lamentablement le niveau des élèves. Nos parents  au niveau CEFF s’exprimait mieux que nous avec notre Baccalauréat. Une petite parenthèses que nous ouvridrons pour un article spécial consacré à la problèmatique de l'enseignement au Sénégal. 

IMG0245AMon père et son école ont su former plusieurs cadres ainsi le développement de notre pays en quelque sorte.

Mon père un « intellectuel au milieu » convoque toujours dans son raisonnement des aspects traditionnels et modernes. 

Un père ordinaire sur tous les plans en particulier dans son habillement, pieux, fervant croyant, un père de famille modèle, un homme d'ombre assez modeste  au service du développement de son pays.

Tout ça: c'est le témoignage expectionnel de ses anciens et nouveaux élèves que le fils exagère un peu (Rires...)

Tag(s) : #Biblio

Partager cet article

Repost 0