NGARYNIORO ( Ibrahima Sall )

C'est elle !!!

21 Juin 2010 , Rédigé par ngarynioro Publié dans #Coup de coeur

Un jour, l’aube, après avoir passé toute ma vie à rêver d’elle, un visage si familier me traversa avec ses sens uniques pour mon jugement. Je me rassurai d’être dans la réalité maintenant. C’est t’elle.

Toi que j’ai tant cherché. En aucun cas, tu ne vas me quitter.

Elle m’attira dans son jeu. Et je pense depuis ce jour être son joueur favoris pour longtemps.Elle trouva dans ce jeu comme moyen de se rapprocher de moi. Alors que j’aime au tant ce jeu qu’elle. En effet, chaque instant, il y a l’envie, le désir profond qu’elle me procure. Finalement et bien avant, elle m’a rendu fou ; Oui fou de cet être unique, mon contraire. L’intimité et la confiance dont je lui fais montre m’ont donné cette chance unique de découvrir la lumière de sa beauté divine. Et depuis, elle le sait bien, je cours sans retenu, sans sentir la douleur. Cependant, quant elle remarque mon état de fatigue, à ses yeux, elle ralentit. Le temps de récupération terminé, c’est répartit pour l’aventure. Ce jeu me plaisait bien, me donna la force, la patience. A chaque fois que je m’approchais d’elle, de près, j’utilisais la ruse pour qu’elle prenne la fuite. Elle est dotée d’une forte personnalité.

Elle a une voix si calme pour me calmer quand je suis en colère ou en déséquilibre. Elle a une façon si particulière de s’approcher de moi pour éveiller ma sensibilité au corps féminin. Elle a une intuition qui me dépasse. Elle lit à chaque fois mes pensées comme une voyante. Elle a un front qui brille et m’éclaire quand je suis dans l’obscurité. Elle est l’effet de la lumière dans l’obscurité. Dans une foule, je ne mettrais pas beaucoup de temps pour l’apercevoir. Et ce temps sera long quand nos regards se croisent. Je ne veux plus quitter ses yeux.

Lire la suite

Mandela mérite cette coupe du monde !!!

9 Juin 2010 , Rédigé par ngarynioro Publié dans #Biblio

Pardonner n’est pas une chose facile. D’ailleurs, il n’est pas donné à tout le monde de pardonner. Le pardon est une invite à l’oubli d’un passé douloureux sans compassion. mandela-celebre-l-organisation-de-la-coupe-du-monde-de-foot


Léopold Sédar Senghor disait dans un documentaire diffusé sur le RTS qui lui est consacré : «  autre fois j’aiessais    les blancs  parce qu’ils disaient que je n’avais pas une histoire, une civilisation. Mais quand j’ai découvert que j’avais bel et  bien une histoire j’ai cessé. » Son esprit de dépassement explique pour moi pourquoi durant toute sa vie il chanta le métissage. Son épouse normande, sa retraite en France, son amour pour la langue française, membre académique, son attachement à la France et ses intérêts en Afrique particulièrement au Sénégal durant sa présidence lui ont valu bien des critiques. Aux yeux de tous, il est passé de l’autre côté, avec les « ennemis d’hier ».

Revenons à Madiba par ce que c’est de lui qui nous intéresse à quelques heures du coup d’en voie de la coupe du monde. Il est important de rappeler le rôle important joué par cet homme par le biais du sport pour réconcilier. Devant l’implosion entre noirs et blancs (minoritaire), Mandela libéré de prison a su calmer les esprits et les cœurs dominés par la vengeance, la haine pour réussir à créer cette grande nation arc-en-ciel.

Après des années d’Apartheid, il était confronté à cette grande question : comment réconcilier les deux camps opposés dont lui-même est victime. Le grand Madiba  a su voir les merveilles du sport. A cette époque les blancs avaient peur des représailles, les noirs l’envie d’inverser cette violence. Les noirs surtout n’avaient pas oublié cette histoire douloureuse dont ils avaient subi. Mandela trouva la solution en investissant à fond sur l’équipe de Rugby symbole de l’Apartheid car composé essentiellement de blancs. Le jour de la finale contre la Nouvelle-Zélande, Mandela arriva au stade avec le maillot des Springboks (surnom de l'équipe d'Afrique du Sud. L’Afrique du Sud remporte la coupe en battant l'équipe de Nouvelle-Zélande par 15-12.  Fin du match c’est la liesse dans tout le pays entre tous les couleurs c’est le mélange. Enfin on trouve un excellent moyen de réconcilier les cœurs et les esprits après des années de discrimination, oubliant ainsi leur passé triste. Mandela donna le trophée au capitaine. D’ailleurs cette histoire extraordinaire est l’œuvre d’un film Invictus de Clint Eastwood qui a eu un grand succès. Enfin quand un reporter demanda au capitaine son impression sur le soutien des spectateurs présentent au stade, ce dernier donna une réponse historique : nous sommes supportés pour toute la population sud africaine. Le pari de Mandela est gagné.

Pour moi nu n’était ce geste de Mandela, il aura fallu des années pour guérir les plaies de l’Apartheid. Cela a sans doute permis à l’Afrique du Sud d’être maintenant une nation respectable. Alors tout le mérite revient à Mandela, sa sagesse, son esprit de dépassement. C’est pourquoi cette coupe du monde est la votre. Nous lui souhaitons longue vie encore. Nous avons besoins de lui.

Bonne coupe du monde notamment aux équipes africaines.

Lire la suite