NGARYNIORO ( Ibrahima Sall )

Rôle du dirigeant et capital humain

22 Décembre 2012 , Rédigé par ngarynioro Publié dans #Réflexion

Diriger une équipe hétérogène pour tendre vers l’homogénéité n’est pas chose aisée. Et c’est là qu’intervient le vrai rôle du manager.

Pour nous, outrepasse toutes les théories sur le management, la seule qui vaille est le chef n’impose pas son pouvoir mais ce dernier est approuvé unanimement derrière. Sa vision s’il la porte, elle est partagée à priori au bas de l’échelle. Il ne fait qu’indiquer la direction en tenant bien en main la direction. Tout son génie réside dans son commandement qui l’obéit avec loyauté et non dans la contrainte.

Si Google aujourd'hui est devenu l’une des premières firmes au monde, ne cherchons pas loin, il a fait sa Priorité sur le capital humain qui s’auto dirige. En effet, chez Google on note une décentralisation des pouvoirs, une auto gestion chez les employés. Ainsi chaque employé le considère comme son propriété.

On voit donc le capital humain vient en appoint à la finance et l’investissement matériel. Dans chaque être humain, il y a le désir de réaliser et c’est à l’employeur de le trouver. D'ailleurs, la meilleure solution passe par la Motivation de son personnel. Le gros du problème pour nos entreprises surtout africaines on y note une négligence au point que l’employé est obligé de  travailler dans la contrainte, la peur, la menace parfois, alors qu’il ne devra pas être ainsi. Plutôt il devrait pratiquer le métier avec passion, avec vocation, pour espérer du positif dans son équipe. Il faut réapprendre à motiver . 

23_Management_Board_3831143_.jpg

« Un pour tous, tous pour un » est la force de la civilisation nipponne.

Je ne pourrais pas finir sans évoquer le défaut de certains à casser at vitam eternam cet élan d'efforts par l'abus du pourvoir. Ce n’est pas un mal de leur caractère mais la vanité de l'erreur humaine depuis Adan et Eve. La pudeur, la sobriété, l'humilité, la responsabilité individuelle qui sera collective  devra être la seule règle pour nous rapprocher de Dieu le suprême. Pardonne  à l’homme qui à le pouvoir éphémère et qui en abuse, il n’est pas fautif. Se sont ses sens qui le trompent.

Alors qu'on y prête guère Attention !

 

Lire la suite