Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

S’il ya un qui n’aime pas Sidy Lamine NIASSE, le patron du groupe de communication Walf c’est bien moi pour une et simple raison : ce Monsieur est un grand  donneur de leçons. Il pense être le plus intelligent des sénégalais. Il se range derrière sa télé ou radio pour se permettre de tout. Vous aussi certainement vous avez vos raisons personnelles de divergence avec cet homme.

Pour autant, cette image fausse qu’on lui donne est une pure fabrication du gouvernement et de sa famille médiatique. Je pense Sidy dérange parce que son groupe est le seul qui se pose véritablement comme seul contre pouvoir par des moyens dérisoires. Le groupe walf se place comme leader ou challenger face à la RTS malgré ses puissants moyens. Quelle que soit notre position, si vous pensez affaiblir le group walf à travers son patron financièrement, politiquement et moralement serait une erreur stratégique.

Si vous avez une bonne mémoire, sans ces médias libres et indépendants dans notre pays, il n y aurait jamais eu d’Alternance. Si la campagne de Diouf a échoué tout simplement il était déconnecté des aspirations profondes du peuple. Tout le monde se rappelle de la surprise de Diouf lorsqu’il déclarait ne pas être au courant le café et le lait se vendaient en détails dans les boutiques. Dans son palais, il était en permanence manipulé par son entourage. La propagande à court terme est très efficace mais à long terme je ne suis pas sur. Il n’a pas vu venir l’Alternance. La conscience collective sanctionna le Ps de Diouf et compagnies.

Pour le régime libéral, Wade doit se réjouir d’avoir une presse libre et indépendante comme walf qui donne la voix aux mécontents de l’Alternance surtout à l’échéance électorale. C’est un risque de vouloir étouffer cette voix populaire.

Quant aux patrons de presse et leurs journalistes, salir la profession pour des raisons concurrentielles est tout sauf la déontologie. Il est indigne qu’on se moque d’un homme de presse qui a  beaucoup fait pour la  profession. Comme tout citoyen il a le droit de faire sa marche où il veut et quand il veut. La force doit rester à la loi. Et la loi lui autorise bel et bien si on se réfère à la constitution. Même dans les grandes démocraties, surtout votre profession s’inspire de la France. Dans ce pays, si un journaliste écrit du n’importe quoi, au nom de la liberté d’expression, tous les journalistes vont se mobiliser pour soutenir ce principe.

Demain ça serait peut être 2stv ou Tfm. Le pouvoir étatique n’a pas d’amis mais que des intérêts. Encore une fois je ne suis pas un fanatique de walf et son directeur, mais par principe je suis à ses cotés. Alors du retenu et pas d’exagération. 

Tag(s) : #Coup de gueule

Partager cet article

Repost 0