Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dimanche prochain, nous allons aux urnes pour élire ou réélire nos représentants dans les collectivités locales partout au Sénégal.

Un constat unanime, nos hommes politiques nous vendent plus du Folk que de Programme. Drôle ; J’ai entendu certains leaders affirmaient sans réfléchir, ils préfèrent garder jalousement leur programme pour éviter le plagiat. Encore une fois un manque de respect total à nous le peuple. Un homme ou une femme à travers une équipe doit vendre un programme sérieux, réaliste et réalisable pour sa communauté. Encore les programmes proposés sont écrits dans une langue malgré officielle reste étrangère pour être compris avant son adoption par la population que vous avez oubliés d’éduquer. L’ignorance est votre arme pour bluffer nous le pauvre peuple. On nous jette des billets de banque que vous nous avez volés, affamés depuis le début des indépendances. Des dignes fils du pays n’ont pas le courage de faire la politique car on veut nous faire croire qu’en politique il n’y pas de Principes. Repensons à notre façon de faire la politique.

Pour renforcer les Collectivités, le pouvoir central doit donner plus de marge de manœuvre aux communes pour traduire en acte concrète les aspirations locales.

A Ourossogui ma localité, nous avons une bande de vieux face à un jeune le Maire Me Moussa Bocar Thiam et Agent Judiciaire de l’État. Chacun a fait ses preuves. Il faut le reconnaitre le Candidat ex Maire Samba Ciré Dia a réalisé des programmes sociaux palpables et le maire sortant se glorifie plus sur les programmes du pouvoir central. Il oublie une chose la Commune de Ourossogui avec son Budget, Carrefour stratégique pour toute cette zone du pays, mérite des réalisations beaucoup plus concrètes. Malheureusement on constate depuis 7 ans un bras de fer constant avec les jeunes de cette localité plutôt que de s’occuper de sa commune. On ne peut pas développer une Commune sans réfléchir sur son assainissement, sur l’organisation économique (les commerçants et la modernisation du marché, sur le désordre qui règne dans le garage de Ourossogui) sur son manque d’eau, sur l’emploi des jeunes, sur des infrastructures sportives de qualité. Les problèmes ne manquent pas c’est pourquoi l’équipe installée doit travailler pour les générations et non pour leurs intérêts personnels. Ourossogui mérite plus une campagne du Maire sortant sur son Bilan que des slogans de lutte (2 : 0).  

Les populations ont l’obligation d’élire et exigé un Maire qui travaille qui rassemble présentielle ment. N’acceptons pas que cette élection divise nos familles pour une bande de minorité. Un clin d'oeil à mon ami Ismael Sy grand gérant de l'hotel Sogui, Abdoul Ndiaye le grand Informaticien et  Abdou Gaye le Jeune conscient pour ne citer que cela cette ville est la notre ensemble on peut bâtir une ville lumière dans les ténèbres du sous - développement.  

Choisissons le meilleur candidat pour sa commune partout au Sénégal et le meilleur gagne.

 

Tag(s) : #Propositions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :