Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Même si, l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko dans cette histoire de viol, atteinte à la sureté de l’État et appel à l’Insurrection est l’élément déclencheur des manifestations historiques partout au Sénégal dirigées par une jeunesse déterminée, en colère contre le pouvoir actuel, les causes profondes sont à chercher ailleurs. Analysons pour tenter d’expliquer les événements sans passion et avec un Esprit Libre.

En effet, la crise Sanitaire Covid 19, l’État de Catastrophe sanitaire décrété assorti d’un couvre-feu dans les 2 régions Dakar et Thiès de 21 heures à 5 heures du matin, ont fini par étouffer les Goorgoorlous. Après des jours de manifestations violentes (14 morts et des centaines de blessés) le pouvoir religieux incarné par le Khalife des mourides Serigne Mountakha Mbacké a réussi à ramener le calme. Sonko libéré pour les chefs d’inculpation sauf le viol et un contrôle judiciaire, la libération des manifestants arrêtés et la sortie du Président de la République dans un discours à la Nation pour dire à la jeunesse qu’il a compris le message. Dans la foulée il annonce des mesures allant dans le sens de résoudre le problème de l’emploi des jeunes. Le discours du 03 Avril à l’occasion de la fête de l’Indépendance suit cette logique avec la création des pôles d’emploi dans les 14 régions et une enveloppe pour les 3 années à venir.

Tout le monde s’accorde à dire que le problème majeur est l’emploi des jeunes. Les jeunes diplômés qui augmentent les chômeurs inquiètent.  Le secteur informel est tellement fragile ; cette pandémie l’a complètement tuée. Le Président a appelé le secteur privé à s’y associer en contre partie des subventions. Les programmes initiés par le gouvernement DER et autres ont montré leur limite. Le problème de l’emploi ne peut passer que par l’Entreprenariat. L’État devra inciter les jeunes à être des entrepreneurs. Écartons la politique dans les programmes de jeunes et femmes. Il faut démocratiser l’octroi de ces financements puisque notre économie est en grande partie informelle. La solution se trouve à renforcer plus les SFD systèmes financiers décentralisés plutôt les systèmes financiers classiques.

Faisons rêver le jeune en montrant des sénégalais qui ont réussi (Youssou Ndour, Akon, Babacar Ngom, Abdoulaye Dia pour ne citer que cela).

Ayons le culte du travail dans l’esprit entrepreneuriale;

Rationalisons les dépenses publiques en supprimant certaines Institutions inutiles comme le CESE (Conseil Économique Social et Environnemental) et le HCCT (Haut Conseil des Collectivités Territoriales) ;

Réduisons le nombre de députés à l’Assemblée Nationale à 70  seulement ;

Faisons la priorité des projets d’urgence pour la jeunesse ;

Repensons à l’équité territoriale ;

Développons l’Agriculture porteur d’emplois ;

Adaptons notre modèle économique à notre réalité tropicale ;

Nous invitons les hommes politiques à plus parler de l’économie à l’image de Abdoul Mbaye ou Thierno Alassane Sall que de la politique ;

Enfin la jeunesse a plus besoin d’un discours réaliste et réalisable car une fois au pouvoir elle sera très exigeante envers les élus.

Tag(s) : #Coup de gueule, #Propositions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :